Hypnothérapie pour les enfants

 L'hypnose c’est une sorte de rêverie intérieure, un état dans lequel on n’est plus connecté avec notre cerveau rationnel, pratique. Dans la journée, on peut ainsi être en état d’hypnose naturelle : c’est par exemple ce moment où l’on a les yeux dans le vague en observant le paysage par la fenêtre du train, le ressac des vagues, les flammes du feu de cheminée.

L’imagination a une grande place dans l’hypnose, or l’enfant vit dans le monde imaginaire, dans le merveilleux, dans le « comme si ». Il est donc particulièrement réceptif à l’hypnose.

L’hypnose peut-être utilisée contre le stress, l'anxiété, la nervosité, des problème de comportement,  de l'hypersensibilité, des problème de confiance et d’estime de soi, de la timidité, des trouble de l’apprentissage, des troubles du sommeil, des cauchemars, énurésie, phobies et tocs, difficultés suite à un événement (divorce, deuil, arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur)… 

 

Comment se déroule une séance d’hypnothérapie ?

Avant un premier RDV, je propose parfois un échange téléphone assez long de 30 à 45 minutes pour prendre connaissance en détail de l’histoire de leur enfant, des traitements/suivis en cours et de leurs attentes.

Le déroulement de la séance d’hypnothérapie est adaptée à la problématique et à l’âge de l’enfant ou de l’adolescent, mais aussi à son caractère et au ressenti de ses parents.

Pour les plus petits de 3 à 6 ans : Un parent peut rester présent tout au long de la séance qui se construira autour du dialogue avec l’adulte en y intégrant l’enfant en douceur. En fonction de l’évolution de la relation de confiance, le parent peut choisir de sortir et d’attendre à coté si l’enfant le vit bien. Ça peut aussi varier au fil des séances quand l’enfant acquière souvent plus de sécurité et d’autonomie.

Pour les moyens de 7 à 12 ans : La séance démarre par un échange avec le ou les parents sans la présence de l’enfant. C’est l’occasion pour les parents de faire le points sur les points à améliorer et sur les points forts de leur enfant. De regarder les évolutions en cours et de voir comment ils peuvent les soutenir et y participer au quotidien. Ils en profitent aussi pour identifier les objectifs à travailler avec l’enfant. Le dialogue se poursuit et je réponds aux interrogations au sujet de l’hypnose en général et des méthodes adaptées à leur enfant. C’est aussi le moment de réfléchir ensemble à la bonne périodicité des séances pour toute la famille, de décider de les espacer quand ça va mieux …

Pour les plus grands de 12 ans à 16 ans : Je les reçois comme des adultes seuls. Mais il peut y avoir des échanges avec les parents avant et après au téléphone.

© 2018 par Illumin'être. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus